Itinéraire formateur d’un peintre du Sensible

                                        Peinture et conscience corporelle

C'est une conférence écrite à partir de la recherche de Marc Goldstain  en sciences de l'éducation (Master 2), spécialisée en pédagogie perceptive (cerap.org). Cette conférence à déjà été donnée notamment au palais des congrès de Megève en Aout 2015 lors de la biennale d'art contemporain, ainsi qu'à la galerie Elizabeth Couturier en Juin 2017.

 

Cette conférence s’adresse à tous les publics s’interessant à l’art d’aujourd’hui, à la méditation et particulierement à l’implication physique de l’artiste dans la fabrique de son oeuvre, et du spectateur dans la perception du resultat.

Elle vise à décrire en « première personne » l’évolution de la pratique d’un artiste-plasticien formateur en pratiques du Sensible  : la « pédagogie perceptive » comprenant entre autre de la méditation,  une gymnastique « sensorielle » douce (l’artiste appliquant cette forme de « training » à des stages de peinture).

Pour nourrir l’analyse, l’artiste s’appui sur son propre « journal de bord », décrivant son activité et ses reflexions à l’atelier de façon très pratique et accessible.

 

 Il a construit un parcours théorique en trois séquences :

 

 L’analyse d’ouvrages reprenant les paroles de deux peintres incontournables dans l’histoire de l’art : Paul Cézanne et Francis Bacon.  Une synthèse théorique des principes de l’esthétique pragmatique de John Dewey et Richard Shusterman, deux philosophes qui rapprochent l’expérience corporelle et l’expérience esthétique. Enfin l’exposition de certains des principes de la pédagogie perceptive fruit des travaux de Danis Bois (autrement dit le sensible, voir cerap.org), qui ont inspiré et renouvelé la pratique de l’artiste.

Comme résultats, cette recherche met en relief les impacts des différentes pratiques (appelées ici training) du Sensible sur son action et sa production artistique. Il s’agit par exemple de sa gestuelle, de la façon d’occuper l’espace de la toile, de l’importance de la globalité et des détails, de la nature de la touche, l’évolution du rapport à la couleurs, aux textures.

Il en resulte pour l'artiste un déploiement perceptif plus global et raffiné, mais aussi de façon plus surprenante, un ancrage identitaire remarquable.

Par ailleurs ces informations permettrons à l’amateur d’art une meilleure appréciation pragmatique de la peinture, sous toutes ses formes.

 

La conférence dure environ une heure.

 

Conférence

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic

© 2017 by Marc Goldstain / +33 (0)6 09 65 08 78 / marcgoldstain@gmail.com